RESERVEZ VOTRE SEJOUR
La Table de Franck Putelat
La Brasserie à 4 Temps
Les piliers du Parc : Mélanie

Avec Mélanie, tout est toujours facile, avec un grand sourire, de la bonne humeur et les yeux qui pétillent: nous vous présentons le petit soleil du Pont Levis.

En fait non, elle nous a raconté, entre deux arrivées, 3 coups de téléphone, 2 cafés et tous les clients, comme si tout était tranquille:

 

Quand j'étais petite, je me rappelle que je voulais grandir, je ne savais pas trop quoi faire d'autre, et grandir m'intéressait beaucoup.

Peut-être parce que je trouvais que c'est un hobby de mamie, j'ai adoré la couture et le crochet. Je fais des peluches et des plaids pour toute la famille. En fait, même si souvent les personnes qui me rencontrent retiennent de ma personnalité un aspect assez énergique, ce qui me caractérise, c'est la patience.

J'ai rencontré Mme Pautard, l'ancienne propriétaire de l'Hôtel du Pont Levis en 2016. J'étais très heureuse de trouver un travail qui me plaise... mais quelques mois plus tard, l'hôtel était vendu. Je ne connaissais pas le Chef. Lors de notre première rencontre, je l'ai trouvé intimidant, un homme avec lequel je ne pourrais pas trop rigoler. Aujourd'hui je lui trouve un côté timide. L'année dernière, il m'avait demandé de descendre au restaurant pour chercher des viennoiseries et quand je suis arrivée, il voulait simplement me souhaiter de bonnes vacances.

J'aime mon métier de réceptionniste, on a plusieurs casquettes, les journées ne se ressemblent pas. J'adore m'occuper du jardin, imaginer les couleurs autours du grand escalier. Prendre soin du palmier. Ramener un rosier de chez moi, des plantes d'Espagne. Nous avons beaucoup de liberté. Par rapport au restaurant étoilé, un peu plus bas, c'est un peu plus cool, avec Véro, on rit beaucoup pendant la journée, il n'y a pas cette retenue respectueuse, un peu trop silencieuse pour moi. En bas, l'ambiance est tamisée. Ici, nous sommes en pleine lumière, et on fait un peu de bruit!

Je me souviens d'une dame qui voulait faire une demande en mariage à son amoureux pour son anniversaire. Joli cadeau non? Pour un weekend, elle avait prévu un petit scénario et un décor, avec des ballons dans la chambre, des photos sur le lit, et des gages à réaliser. Aller boire un verre dans la Cité avec un parapluie par exemple. Et pour le dîner de fête, elle avait fabriqué un pêle-mêle de photo de leur histoire avec une simple note: "Veux-tu être mon compagnon d'aventure pour le reste de ma vie?"
Avec Véro, nous devions tenir le drap sur le tableau. C'était magique! Le lendemain matin, au petit déjeuner le futur marié avait encore les larmes aux yeux!!

Je me souviens aussi d'avoir vu un hélicoptère se poser sur notre parc, c'était terrible. Et puis le pilote m'a glissé: "tu sais, c'est Bon Jovi, il va déjeuner chez Franck Putelat."
J'ai juste pu bredouiller "euh... Bon Jovi? Le Bon Jovi de Bon Jovi?" Promis, la prochaine fois, je fais un selfie avec lui!

Mélanie Da Silva, réceptionniste -et petit soleil- à l'Hôtel Pont Levis By Franck Putelat




Retour aux actualités